Stage de biologie polyvalente d’Abbeville

 

Équipe : très accueillante et sympathique. Techniciens polyvalents, équipe peu nombreuse (environ 10 à 15 techniciens par jour sur l’ensemble du laboratoire), ambiance familiale.

 

Horaires : 9h-13h-14h17h. L’interne étant responsabilisé au même titre qu’un biologiste, il s’organise comme il veut afin d’assurer les missions qui lui sont confiées, les horaires sont donc relativement variables

 

Organisation du laboratoire :

                -un secteur dit de « biologie » : hématologie, hémostase, biochimie, sérologies

                -un secteur de bactériologie

 

Journée type :

L’interne est responsabilisé, mais sera toujours en doublon avec un biologiste, et selon son autonomie validera seul tout au long de la journée, un biologiste étant dans le laboratoire si besoin

                -bactériologie : validation des dossiers (de 10h à 12h, et de 15h à 16h, mais variable selon les jours et le nombre de dossiers), édition et vérification des bilans en fin de matinée et en milieu d’après-midi, dialogue clinico-biologique bien établi et facile, qualité : accréditation et suivi de la démarche qualité

                -biologie : gestion des CQI, validation de dossiers à partir de 9h du matin et toute la journée (jusque 17h30), lecture des frottis sanguins et myélogramme, validation des sérologies et analyses spécialisées l’après-midi (électrophorèse des protéines sériques et urinaires, hémoglobines glyquées etc), revue des prescriptions pour TOUTES les analyses envoyées à un autre laboratoire, édition et vérification des bilans en fin de matinée et en fin de journée

 

Points forts du stage :

                1-responsabilisation et confiance de l’interne : après habilitation et selon son degré d’autonomie, il pourra gérer seul le secteur qui lui est confié, un biologiste étant toujours présent en cas de besoin, de question

                2-démarche qualité en bactériologie : très formateur

                3-vision globale des dossiers

                4-bonne relation avec les services (que ce soit à l’internat le midi ou par téléphone la journée)

                5-des analyses peu confiées aux internes au CHU sont vues au quotidien

                6-activité de patients externes au laboratoire : possibilité de faire des prises de sang/prélèvements

                7-accès à des aspects du métier de biologiste qui ne sont pas vu en CHU : gestion de la facturation des bilans externes et de la nomenclature, gestion des éditions

Rédigé par ce bon vieux Arnaud Raymond, a.k.a RAYMONAR